LA VIE DE FAMILLE

tout sur la vie de famille
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Comment réagir face au racket à l'école ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 587
Age : 48
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Comment réagir face au racket à l'école ?   Sam 16 Déc - 8:28

Des
objets ou de l'argent disparaissent à la maison. Votre enfant est
peut-être victime d’un racket. Une situation à ne pas laisser perduré




Donne-moi ton billet de 10 euros et,
demain, tu m'apporteras un téléphone portable. N'en parle surtout pas à
tes parents sinon tu seras tabassé à la sortie du collège. » Le
racketteur exige de sa victime de l'argent ou bien un objet de valeur
et de marque, et il la menace de représailles si elle ne s'exécute pas.
Il peut aussi l'obliger à faire ses devoirs à sa place.
Les symptômes

Ce sont les parents qui découvrent en général que leur enfant est
racketté. Certains indices les mettent sur la piste. Ils remarquent à
la maison la disparitions d'objets (téléphones portables, montres,
vêtements de marque et de valeur, chaussures) ou d'argent.
Parallèlement, ils observent des changements dans le comportement de
leur adolescent qui devient soudain taciturne, replié sur lui-même. Il
souffre d'insomnie ou de maux de ventre... Quant à ses résultats
scolaires, c’est la chute libre.

Face à ces constats, une attitude s'impose : en parler au plus vite
avec lui et le questionner en vue de recueillir le maximum
d'informations : depuis quand te fais-tu racketter ? Et où ? Combien de
fois en as-tu été victime ? Connais-tu ton agresseur ? Opère-t-il en
groupe ?

Porter plainte au commisariat

Ensuite,
il faut porter plainte au commissariat de police ou à la brigade de
gendarmerie. Le racket est un délit puni par la loi, d'une peine de
prison (sept ans) et d'une amende (100 000 euros). "Trop peu de
familles effectuent cette démarche, déplore Christian Gassien. Parfois,
elles déposent main courante. Cela signifie qu'elles déclarent les
faits mais refusent que l'auteur du racket soit poursuivi. Plus que la
peur des représailles, c'est le sentiment de honte qui les anime. Dans
les mentalités, rapporter, dénoncer, bref être une " balance ", n'est
pas bien perçu", explique-t-il.


Concrètement, la victime et ses parents sont reçus, écoutés et
interrogés par un policier ou un gendarme. La déclaration de l'enfant
est prise hors de la présence de son père et de sa mère, mais il n'y a
pas de règle absolue. Ensuite, une enquête d'investigation est menée et
l'agresseur le plus souvent interpellé. La justice est saisie. Au
final, un magistrat (un juge des enfants bien souvent) évalue la
sanction : simple admonestation, réparation (présenter ses excuses et
dédommager la victime si elle est d'accord), travail d'intérêt général,
placement dans un centre spécialisé.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-de-famille.bb-fr.com
 
Comment réagir face au racket à l'école ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment réagir face à l'ennemi [Pv Nuage de Vigne ]
» HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT
» Jour 3 - Y'a-t-il un médecin sur la planète ?
» J’te demande pardon, pardon, excuse moi. Je voulais pas te faire de mal, je voulais pas.
» AZAZEL ? Pile tu meurs, face je te tue !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE DE FAMILLE :: enfant :: école-
Sauter vers: