LA VIE DE FAMILLE

tout sur la vie de famille
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une journée de pêche en mer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Didier



Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 67
Localisation : Centre Bretagne
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Une journée de pêche en mer   Mar 19 Déc - 1:30

Une journée de pêche en mer

Présentation :
Je n'aie plus la possibilité d'avoir mon propre bateau, celui que j'avais construit comme " une caravanne de la mer " a été vendu durant mon séjour hospitalier ...Crying or Very sad
Par contre, je " traîne " dans les ports de mouillage " touristique " à la recherche d'une embarcation en bois pour y exercer ce qui reste de mon ancien métier . J'ai toujours refusé le moindre " salaire pécunier " ! En échange de l'entretien, je demande par écrit ( à cause des assurances et de la responsabilité maritime ) un nombres d'heures de navigation seul, à bord du bateau entretenu par mes soins. Donc, j'ai toujours au moins une embarcation pour quitter à l'aube le port et y revenir au crépuscule . Ce n'est pas tous les jours, il faut tenir compte de la météo et ... des marées bretonnes ! Je n'aie pas à me plaindre et cela me permet de garder " la main " . Very Happy


Dernière édition par le Sam 30 Déc - 2:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gegefree.ifrance.com/
Didier



Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 67
Localisation : Centre Bretagne
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Une journée de pêche en mer   Mar 19 Déc - 8:58

Le matin, c'est l'écriture du sujet, l'après-midi est consacrée à mon club informatique communal, la maison, Chloée et moi .

Voici la suite : comment se choisir un bon et solide bateau et pourquoi ?

La pêche la plus " sportive " , c'est la pêche au gros bars, 6 à 7 kilos c'est courant ! Puisque j'en parle du courant, il ne faut pas oublier que nos côtes sont réputées ... pour leurs difficultées : " Qui voit Sein courre à sa fin " . En tant qu'ancien de la SNSM, ses parages sont tels que l'on se retourne très vite si ce n'est pas le drossage dans les cailloux. Les embarcations en " plastique " n'y résistent pas : elles explosent, noyant son équipage. Souvent elles sont trop petites, équipé d'un moteur hors-bord bien vite noyé ( filtre à air qui " boit " la tasse ). De plus ce genre d'embarcation a un large roof très ouvert, très haut : c'est l'entrée directe aux paquets de mer sans compter la prise au vent, d'où déséquilibrage et retournement garanti.

Nos courants sont contraires, tourbillonnants créant de violents remous. C'est là que pêchent les plus gros bars, à côté des phares en mer ( pour la Baie de St Brieuc : Le Rohein, plus au large, Le Grand Léjon ) . Du côté de Sein : Le Feix, Les Trois Pierres, Kéréon et Menn Corn sans oublier La Jument.

Les courants emportent les moules dont ils se nourrissent, remuent les fonds ( crevettes et coques ) . Le tout au milieu des vagues bouillonnantes, sauvages,fascinantes, fracassantes et hurlantes . Il ne faut pas avoir peur de prendre la douche de l'écume des vagues, et le hurlement des vagues pleins les oreilles. Sans compter le violent ressac du à la présence toute proche du massif du phare.

Donc nous savons à quoi nous attendre, définissons notre grosse barque de pêche ...

De forme généreuse, un gros cul, de larges fesses, des côtes bien larges et solides, une longue quille . Pour être bien assise dans l'eau, offrir de la place, et se tailler un sillon bien droit dans les vagues. Elle sera.

A l'arrière, une large plage aux filières généreuses, un plat bord haut avec de larges dalots au pont pour laisser s'écouler les paquets de mer, des solides coffres étanches au ventre généreux : matériel de sécurité, une annexe gonflable , le matériel de pêche, les appats vivants, quelques casiers à homards, crabes ou langoustes avec leur équipage : filin et bouée personnalisée à l'immatriculation de votre barque avec son mât de bouée.

Un roof accueillant et chaud , de quoi prendre un bon repas à l'intérieur, un réchaud 2 feux à pétrole ( le gaz explose ) à pompe manuelle ( mise sous pression des brûleurs ) le tout monté sur cardan. Nombreux rangements à l'intérieur : placard à cirés et bottes avec écoulement vers la cale, des vêtements de rechange chauds et secs ( pull marin, marinière, caban et la casquette pour éviter le dépôt de sel dans vos cheveux ). Il vous faut des vivres naturels vitaminés et calorifiques, de l'eau douce en quantité, plusieurs pains marins. Et le cidre.

Une table à cartes et son tiroir à cartes format Grand Aigle, outre l'instrumentation enrichie du moteur, il vous faut un sextant, une montre étanche, des jumelles marines 8x50 à compas, un loch, un compas à la cardan, une gonio, un émetteur-récepteur VHF " Sailor " , un sonar de portée 300m dédié à la pêche avec une fonction " entrée de port " pour naviguer en relevant les courbes du fond. Un réflecteur de radar à monter le plus haut possible.

Il vous faut prévoir l'option, si le vent lève trop la mer la rendant fortement houleuse ou blanche d'écume, de ne pas rentrer au port - grosse bétise des " débutants " on se retrouve " en train de ferailler " sur les digues, mais au contraire prendre le large quitte à vous réfugier " sous le vent " auprès d'une île pour attendre de meilleures conditions de rentrée et de prévenir en conséquence les gardes-côte. D'où la nécessité d'avoir une bonne couchette-cercueil individuelle garnie de chaudes et accueillantes couvertures de laine.

L'évier de service , pompe manuelle à eau froide, servira pour rincer votre pêche avant de la manger et faire un brin de toilette. Pour le reste, aggripez-vous à la rambarde ! Sur l'arrière pour ne pas tout recevoir dans le nez à cause d'une lame traîtresse !

La suite : quelle barque peut répondre à ce " cahier de charge " ?


Dernière édition par le Sam 30 Déc - 2:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gegefree.ifrance.com/
Didier



Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 67
Localisation : Centre Bretagne
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Une journée de pêche en mer   Jeu 21 Déc - 0:32

Pourquoi ne pas vous la construire ?
Dans un chantier traditionnel où fleure bon l'odeur épicée du bois : chêne, acajou, peetcheen par exemple.
Avec l'assistance d'un Maître Charpentier qui vous la taillera à coups de binette, de chalandier et courbera sa membrure à la vapeur, cloutée sur ses côtes au clou traditionnel, à la section carrée, de cuivre recourbé.

Demandez lui une grosse Dame marine aux formes arrondies gracieuses et généreuses mais pas abondantes, aimant chevaucher les remous des Perthuis, il comprendra !

D'une longueur à la flottaison de 12 mètres, safran amovible, mèche de gouvernail en acier inox, barre à bras amovible et relevable. Sans oublier les béquilles d'échouage pour nettoyer les oeuvres mortes à l'éponge de mer et au grattoir, voire regarnir de lin les interstices des membrures, ou un bon coup de peinture sur la coque, à nettoyer vos cuivres ( garnitures de hublots ) décaper le pont à la bière, nettoyer l'intérieur, débarasser le filtre des pompes sans oublier celui de la pompe manuelle, de vérifier l'état du presse-étoupe, l'embrayage et son huile, vérifiez le moteur ... il sera interne, un bon gros moteur diezel de traction, puissant mais tournant lentement, preuve de longévité, activant une hélice tripale de couple : vitesse non, puissance oui ! Prenez 2 batteries marines, 2 altermateurs ( un pour chaque batterie ) : une batterie de démarrage du moteur largement dimensionnée, une batterie de servitude : feux de navigation, feu de pêche.

Donc du chêne pour les côtes et le manteau de la Dame.
Son ventre : en acajou que vous éclairerez d'une suspension cardannée à pétrole : cela éclaire, cela chauffe ! Le même pétrole que pour le réchaud.

En plage arrière, vous devrez prévoir le massif recevant votre compas de navigation monté sur cardan et étalonné, avec ses anneaux de protection cuivrés. ( les casiers quand ils sont utilisés et que votre pont se dérobe sous vos jambes flageolantes ), faut prévoir le choc ! Prenez des casiers professionnels, ils vous dureront longtemps, en suivant le règlement en ce qui concerne la quantité de casiers ! Il vous faut aussi un pied de canne à bars, un pied de chaque bord.

A l'avant, un mouillage complet, pas surabondant : une solide aussière, une ancre de pêche qui vous servira d'ancre de secours ( ancre à socle retournant ) et une ancre de mouillage à charrue. Dimensionnez manilles et maillons de la chaîne de mouillage ainsi que sa longueur en conséquence. Prévoyez le puits de chaîne avec coinceur assorti ...

Je suppose qu'à ce niveau, vous avez votre permis MER TOUTES CATÉGORIES DE NAVIGATION !

L'intérieur : sobre, facile d'entretien, mais bien équipé pour au moins deux personnes,

NE PARTER JAMAIS SEUL ET DITE A LA CAPITAINERIE : LIEU DE PÉCHE, TYPE DE PÈCHE, HEURE DÈPART, heure de rentrée, selon le temps et la marée ! ! ...

La suite arrive ...
..


Dernière édition par le Sam 30 Déc - 3:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gegefree.ifrance.com/
Didier



Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 67
Localisation : Centre Bretagne
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Une journée de pêche en mer   Jeu 21 Déc - 2:49

Après avoir vérifié le calfatage et l'avoir goudronné, va falloir mettre la Dame à l'eau selon la tradition : où est la Marraine, le Maire et très important, le Curé pour la bénir ! Puis à casser la bouteille de la veuve ( Champagne la Veuve Cliquot ) sur l'étambot ... pendant ce temps, avoir avoir suiffé au chiffon les rails du bers de la cale de lancement, retiré les dernières cales, c'est le lancement au son du fiftre, tambour et cornemuse ...
Équipage à poste, rames sorties, il va falloir souquer dur pour éviter de se retrouver à sec de l'autre côté de la rivière !

La voilà à l'eau . Rangée le lond du quai ... après le " casse-crôute " de rigueur, vérifié la tension de ses aussières à cause de la marée, l'équipage va commencer par aller ... chez le tailleur !

Je veux dire - évitez le clinquant " piège à touristes local " , c'est pour les " souvenirs " , droit sur la coopérative des pêcheurs, la vraie où le palier est fort encombré de casiers, ancres, chaînes et autres ...

Madame, il faut abandonner vos guépières à lacets, vos jupons à crinoline, votre robe à large décolleté ! Et vos chaussures à talon haut et fin !
Monsieur, laissez votre veste, gilet et pantalon de flanelle, votre cravate de soie au vestiaire !
Nous allons vous habiller " marin " !

Tissus : surtout pas de nylons et autres, pas de flanelle, soie ou cachemire ! Je vois dans ce casier des tricots marins, col remontant, laine de mouton de l'Île de Noirmoutier ou de Sein, des chemises longues pour protéger vos reins en lin et coton, de longues chaussettes de laine à côtes ! Tapez là-dedans, prenez du rechange ! Pour monsieur, cette vareuse en laine serrée fera l'affaire, Madame ce caban marin de Quimper ... et n'oubliez pas l'ensemble ciré ( en jaune ) et les bottes assorties ! Prenez 2 paires de gants de pêche : une au travail, une à sécher dans le carré.
Et surtout, prenez une taille en plus : l'eau de mer " rétrécit " ce qu'elle trempe !
Pour la vaisselle, évitez la porcelaine, prenez du verre " traité incassable et fumé " . Une marmite avec son couvercle, pas de cocottes minute, 2 ou 3 casseroles, une marmite à poisson, écumoire, cafetière, des couverts simples et endurants, un ensemble pour le poisson ( à éventrer, à écailler et à vider ses tripes , excellent contre le mal de mer ) !

Bon, la suite ? L'équipement de pêche, vous devez déjà avoir un équipement complet de sécurité classe 1 ( qui peut le plus ... peut le moins ) à bord, déclaré à la Gendarmerie Maritime pour l'homologuer .


Dernière édition par le Sam 30 Déc - 3:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gegefree.ifrance.com/
Didier



Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 67
Localisation : Centre Bretagne
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Une journée de pêche en mer   Jeu 21 Déc - 4:57

Concrétisons, un " petit " inventaire " à la Prévert " s'impose !



Chantier : CN Jesequel, 86 Rue Neuve, 29660 Carantec. Tel. : 02.98.67.00.06

Une grosse barque de pêche, longueur flotaison : 8,75m - hors tout : 10,20 m - Maître beau : 3,30m . Côtes en chêne, de même la membrure courbée à la vapeur, cloutée cuivre. Calfatage : lin, puis goudron . Pont en teck verni. Acajou pour l'intérieur.

Motorisation sur silents-blocs : Cummins, double échangeur en circuit fermé, puissance sur l'arbre d'hélice : 200 chevaux. Hélice " tripale à petit pas " grand diamètre en acier forgée. Peinture noire cuite au four. Batterie moteur spéciale marine pour moteur diezel / 12V 300A/H .
Poulie sur l'arbre d'hélice, à machoires boulonnée inox, second alternateur sur silent-blocs, 12V 100 A/H, relié à la poulie par courroie trapèzoïdale renforcée titane et tendeur manuel de poulie.

Presse-étoupe garni, contrôle et serrage manuel .

Feux de navigation réglementaire, feux de pêche à led électroluminescence ( forte luminosité, très longue durée ) étanches IP55.

Peintures aux pigments naturels sans anti-fouling pétrolifère : oeuvres mortes : noire, oeuvres vives : blanche .
Nom du bateau en lettres romaines en cuivre sur planchette de chêne.
Pont en teck et roof teck aussi : vernis de pin 12 couches à l'ancienne de même que le massif du compas.

Aménagements intérieurs en acajou massif, à voir sur place ... en fonction de " son ministre des finances " ! Idem paiement et contrat !

Réservoir compartimenté et normalisé de carburant moteur : 2 x 375L couplés avec soupape à sifflet ( quand c'est plein, elle siffle et évite de polluer le port par débordement ) !
Dans le compartiment moteur : 2 extincteurs normalisés.

Réservoir de pétrole désaromatisé ( cuisine et lampe à pétrole : même qualité, même montage, 2 x 150L avec soutirage interne manuel. Prévoir les sondes de niveau, une par réservoir ( de même pour l'eau douce ) .

Réservoir d'eau douce, de même, 2 x 150L . De plus, qualité alimentaire et anti-algues.

J'aime ces cahiers de charge " bien précis " !


Dernière édition par le Sam 30 Déc - 3:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gegefree.ifrance.com/
Didier



Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 67
Localisation : Centre Bretagne
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Une journée de pêche en mer   Jeu 21 Déc - 5:24

Électricité :
Panneau solaire sur le roof étanche , rectangulaire, avec ses câbles, prises étanches, presse-étoupe et régulateur : Type PX 85/12V - Tension nominale : 17,1v - Courant nominal : 4,85A - Courant court-circuit : 5,50A - Tension à vide : 21,5v - Poids : 11,9 kgs - Dimensions : 1477 x 660 x 35 mm, régulateur type : 8 ampères -

Éolienne, avec mât, type amovible, câbles, prises étanches, presse-étoupe et régulateur : Rutland WG 913 : montage étanche sur roulements à billes industriels - sur mât diamètre 41mm - type 12V - diamètre 910mm - génératrice de 300w - à 19 noeuds donne 90w. Poids 6 kgs .

Pour chaque batterie, l'éolienne, le panneau solaire : un ampèremétre et un voltmètre digital, chiffres rouges de 12mm de haut. Protection par disjoncteur bipolaire à réarmement manuel. Sorties avec protection bipolaire sur disjoncteur à réarmement manuel, avec interrupteur de puissanc bipolaire et voyant de fonctionnement à leds : feux de navigation, feux de pêche, feu " d'homme à la mer " complet en inox de 100W lampe H7 blanc norvégien. Pompe électrique de cale avec indicateur de niveau d'eau en cale, mise en route automatique à seuil réglable + interrupteur de secours bipolaire. 2 prises allum-cigare qualité étanche doré en cabine, puissance limitée à 5A sur disjoncteur bipolaire à réarmement manuel.
Câblage " 2 fils " sans circuit de masse de qualité UR2000U2.
A prévoir l'alimentation de l'électronique de bord et une lampe à faible consommation montée sur flexible pour la table à cartes.

Coffret électrique IP55, normes " Marine Nationale, Véritas, qualité pêche " , passage des câbles sur presse-étoupe bronze.

Toutes les conduites de liquide en acier inoxydable sur anneau anti-vibratoire, de même raccords étanches, filtres facilement visitables, vannes 1/4 de tour.

Au prochain message, inventaires des matériels par marque !

Le Didier, il sait de quoi " il cause " ! Et pour cause ....


Dernière édition par le Sam 30 Déc - 3:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gegefree.ifrance.com/
Didier



Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 67
Localisation : Centre Bretagne
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Une journée de pêche en mer   Jeu 21 Déc - 6:05

Réponse " rapide " ? C'est quoi ?

Sur recommandation de " L'Officiel de la Plaisance " :
Produits naturels d'entretien pour le bois : Dilunett : décapant sans solvant - Net-trol : rénovateur et éclaircisseur - Deks Olje D1/D2 : de source norvégienne, protection du bois - Huile de teck disponible. 5 Produits Durieu SA )

Feux de détrese, fusées : Ruggieri Technologie, packs complets homologués plaisance et petite pêche

Réseau de coopérative maritime : Inter Coop Marine

MON MAGASIN : il a tout !

" Coper Marine " - Pont Canada - 22220 Trédarzec Tréguier - Tel.: 0296923572 - Fax 0296923998 - Françoise.mail@libertysurf.fr
Distribue : peintures marines " XInternational " - Leurres pêche " Ragot " ( Louédac ) - Appats ( artificiels excellents ) " Flashmer " - Bottes " Aigle " ou " Le Chameau " - Acastillage et cartes marines " Plastimo " - " Winchs " Wichard " - Vêtements et tricotages laine " Saint James " - " Royal Mer " - " Mât de misaine " - Caban " Beaudouin " - Vêtements pluies " Guy Cohen " ou " Helly Hansen " ( de Norvège. Tout en 48 heures de la SHOM : Service Hydrographique et Océanographique de la Marine : livres obligatoires de navigation, cartes marines papier ou plastifiées, livre de bord homologué, tous documents nautiques.

De Plastimo, il faut retenir :
1 radeau de survie complet, catégorie 1 " Offshore " avec son arement, préférence container, vite détachable, gonflage automatique dès qu'il est à la mer avec la fonction d'auto-retournement d'origine.
1 jeu de gilets et brassières, selon le nombres de personnes embarquées et leur corpulence ...
1 jeu de harnais de sécurité à mousqueton rapide en inox, même remarque
1 balise de détresse automatique avec son mode d'emploi !
1 jeu pyrotechnique complet
1 " chaîne de sécurité - homme à la mer " + perche IOR et bouée fer à cheval + ancre flottante + sifflet homologué + miroir + sachet de fluoresceï
1 jeu de bouées couronnes avec l'inscription et l'immatriculation " du navire "
1 détecteur de gaz moteur
1 jeu extincteurs " à poudre sous pression " série bleue
1 jeu d'extincteurs " spécial électricité - électronique " à gaz BCF
1 ligne de sonde à main + 1 boule noire + 1 cône noir + 1 réflecteur passif de radar, 1 jeu de pinoches bois, 1 trousse ( c'est le strict minimum ) de premier secours pharmaceutique type Offshore
1 pompe à électrique de cale en plus de celle du moteur
1 pompe manuelle à gros débit de cale, à membrane
1 pompe à main
1 écope + 1 seau de 10L, plastique jaune + son bout de 1.5m équipé d'une anse à oeil
1 ventilateur de cale + grille aération, tuyau flexible, colliers inox double spire, et dorade de roof pour la prise d'air avec anti-refouloir ( si vous vous retournez ! ) .
1 couteau inox de survie

Leurs vêtements sont très confortables, la penderie sera très vite remplie ! Bébés, enfants, mâles ou femelles ! !

La suite dans un moment ...


Dernière édition par Didier le Sam 30 Déc - 3:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gegefree.ifrance.com/
Didier



Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 67
Localisation : Centre Bretagne
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Une journée de pêche en mer   Jeu 21 Déc - 7:00

Les pare-battages me paraissent " un tantinet " trop ... moderne ! Le chantier vous en confectionnera à la demande et de plus adapté à votre embarcation ...

2 bouées de corps-mort orange, hauteur 130cm, diamètre 65cms, flotabilité utile 60 kgs

2 bouées de mouillage, coloris orange, hauteur 39cms, diamètre 30 cms, flotabilité utile 3,5 kgs

Pour les avirons et l'annexe de service genre " Bombart " : à demander au chantier

1 gaffe en bois en pin, long 306 cms.

1 ancre de mouillage principale, Britany Mark II, 20 kgs
1 ancre secondaire, pêche ou de secours : CQR, 20 kgs
Fûts-dévidoir de chaîne câble éprouvée galvanisée à chaud, avec maillon d'ancre. A choisir en fonction de chaque ancre. La longueur minimale est précisée dans " Les règlements Nautiques " obligatoires à bord

Guindeau d'ancre : 1 bon guindeau " manuel " bien démultiplié suffira très largement et ne tombera jamais en panne !

Compas :
1 compas de cloison pour l'intérieur " minimum " - " Approuvé Marine Marchande classe B n° 346 SN "
1 compas de relèvement à main " Approuvé Marine Marchande classe B, n° 325 SN "
1 compas Horizon 135 sur fût inox poli, rose noire, chiffres blanc avec ses aimants de compensation, son câche-soleil et son câpot de protection, en équilibrage hémisphère Nord

Indicateurs de navigation :
La gamme " Digipak " me semble correcte : 1 loch speedomètre et son alarme réglable, 1 sonde " température de l'eau " , un ensemble anénomètre-girouette.
-------------------------------------------------------
1 ensemble VHF " Sailor " + son numéroteur automatique, câble d'antenne, antenne VHF, manuel , homologation France Télécom n° D 28 . Licence de radio obligatoire ...
1 récepteur de radio " gammes maritimes " HF + VHF + bandes des radio-phares avec la BLU, conseillée fortement la gamme " FM " pour écouter la radio et les avis de tempête diffusée par les stations locales ...
-------------------------------------------------------
1 sondeur de pêche : M 530, sonde sur passe-coque
1 pilote automatique " homme à la mer " ou " les mains sur la canne " ( vous remplace MOMENTANÉMENT a la barre ) : Pilote automatique AT 60 pour barre franche + compas + girouette + lot complet de montage et de maintenance

1 compas pointe sèche et son étui, 1 rapporteur Breton, 1 règle de navigation, 1 règle parallèle, 1 calculatrice de navigation, la " NC77 " est très complète et facile d'emploi
1 journal de bord, 1 disque des signaux diamètre 220mm, conseillé un indicateur de gite pour cloison, diamètre 138 mm

Cartographie : cartes et livre des radio-signaux, pack complet des livres de navigation classe 1 , les cartes de navigation de votre coin de pêche, bien détaillées ( ! ) à cause des cailloux, une carte des courants, un calendrier des marées de l'année en cours ( ! )

Jumelles :étanche au ruissellement - grossissement 7 x 50 + compas - champ de vision 124m - diamètre pupillaire 7,34 - indice de luminosité 51.

1 horloge 6 pouces + secteurs rouges " silence radio " + alarme, baromètre assorti . Style hublot, verre bisauté, couvercle laiton

1 jeu de pavillon, 1 pavillon de courtoisie, 1 pavillon national . Dimensios et usage dans " La Réglementation Maritime " obligatoire à bord.

Des jerricans approuvées : carburant diezel, carburant pétrole désaromatisé, eau douce. A chaque couleur son contenu et son homologation . Capacité : 10L .
+ 1 entonnoir anti-roulis pour chaque liquide.

PAS DE PANIQUE : le messieur qui écrit " cette prose " était et est - je viens de passer " mon rappel " - : homologué " Llyods de Londres ( G.B. ) + Marine Marchande ( Véritas ) .


Dernière édition par le Sam 30 Déc - 3:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gegefree.ifrance.com/
Didier



Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 67
Localisation : Centre Bretagne
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Une journée de pêche en mer   Jeu 21 Déc - 7:58

La corderie ...

3 torons Hardyhemp polypropylène : " il a la couleur, l'aspect, le toucher du chanvre, mais n'en aie pas " .
Diamètre - résistance en kgs - usage et quantité :
8 mm - 640 kgs - 50 m - petits travaux de bord : aussière de sécurité pour le harnais par esemple, 3 longueurs
12 mm - 1470 kgs - 50 m - comme aussières au port - 4 longueurs
16 mm - 2870 kgs - 50 m - aussière de remorquage

Multitresse nylon, coloris blanc, qualité " mouillage " . Épissure directe sur la chaîne d'ancre .
16 mm - 6640 kgs - 100 m après l'épissure faite directement sur la chaîne d'ancre, coloris blanc

1 épissoir inox, le grand ( plus facile ) - 1 couteau démanilleur pour les poulies du bord -
1 jeu de route de navigation de secours sur piles salines.
1 projecteur halogène portatif étanche

Excellent matériels et composants électriques, normalisés et approuvés, gamme très vaste et très complète.
Anodes de coques comprises.
-----------------------------------------------------------

Voilà de quoi occuper quelques soirées hivernales !

-----------------------------------------------------------

Le matériel de pêche chez mon fournisseur, livraison à domicile :
Copemer - Guide mer et guide rivière - Guide de l'introuvable - 8, Av François Arago - 92168 Antony Cedex - Tel. 01 46 74 11 55 Fax : 01 46 74 11 54

Matériels de pêche - acastillage de bord - outillage marin d'entretien - navigation ( instrumentation électronique ) - vêtements de mer - " boutique du marin-pêcheur .... anti-mal de mer efficace et librairie .

La traine cotière :
Saison : de Mars à Novembre -
Heures : le matin , en soirée et la nuit ( .... ... ) et à marée montante .
Poissons : les chasseurs : lieus, gros bars, bonites, germons, liches, juliennes, morues, saumons selon l'époque et le lieu
Matériels : 2 cannes à traîne, une de chaque bord, à dérouler à 3/4 noeuds face au vent réel, 1 canne " à la main ", porte-cannes en V, baudrier, épuisette, gaffe, foëne, gants, boîte de pêche complète.

Canne de pêche à la traîne + porte-canne assorti ( ! ) :
-> canne -bateau Darling " toutes poulies " 20/40 livres
-----------------------------------------------------
Pour la suite : Quel poisson - poids moyen - nourriture appâts - observations.

Se prennent vers 5/6m de profondeur même à la traîne.

Maquereaux - 2,5 kgs - lançons, crevettes, sprats - eau : + 14° - mai à octobre - se prends en bancs à la traîne, 4/5 noeuds, excellents appâts pour les autres poissons.

Orphie, aiguille, aiguillette - 1 kg, chère fluorescente, fait un " 8 " au-dessus de l'eau comme la truite pour se libérer - 1 kg - crevettes - lançons, fretins - avril à septembre.


Se prennent en profondeur, à partit de 15m, à 2/3 noeuds

Bar, loup, loubine, louvine, dreneck - 10 kgs - anchois, sardines, lançons, sprats, crabes, crevettes, vers - printemps et automne.

La suite arrive !


Dernière édition par le Sam 30 Déc - 3:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gegefree.ifrance.com/
Didier



Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 67
Localisation : Centre Bretagne
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Une journée de pêche en mer   Jeu 21 Déc - 8:20

Lieu jaune, colin, merlu - 12 kgs - harengs, sprats, fretin, crevettes, vers - eaux hachées, bouillonnantes, fonds rôcheux

Canthère, griset - 2 kgs - coquillage ( couteaux, coques ), vers, crustacés - avril à octobre - se défend durement !


Poissons profonds, à 3/4m du fond

Les raies - 5 à 50 kgs - petits poissons, crustacés, mollusques - attention à l'ardillon venimeux, souvent mortel

Daurade royale ( cils d'or ) - 7 kgs - coquillages, crustacés - molaires redoutables, brillante défense

Congre côtier - 30 kgs - harengs, maquereaux, crustacés, céphalopodes - épaves et rochers - exessivement agressif, même sur le pont , pêche : hameçon monté sur fil d'acier

Lingue ( ou Julienne ) - 30 kgs - harengs, maquereaux, crustacés, céphalopodes -

Suite avec le matériel complémentaire, à suivre ...


Dernière édition par le Sam 30 Déc - 3:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gegefree.ifrance.com/
Didier



Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 67
Localisation : Centre Bretagne
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Une journée de pêche en mer   Jeu 21 Déc - 12:08

[color:9d35=Black:9d35]Quelques liens pour mieux comprendre La Bretagne :

Chasse-Marée

www.cotesdarmor.fr

www.bretagne-environnement.org

www.conservatoire-du-littoral.fr

www.tregorgoelo.com


Dernière édition par le Sam 30 Déc - 3:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gegefree.ifrance.com/
Didier



Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 67
Localisation : Centre Bretagne
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Une journée de pêche en mer   Ven 22 Déc - 2:23

Résumons :
Barque construite, lancée, amarrée.
Moteur rôdé avec l'équipags,
Matériel de sécurité à poste,
Nous savons quoi pêcher avec quels appâts,
Reste à parer les 2 cannes de pêche à la traîne qui se baladent d'un bord à l'autre sur la plage arrière !

On va maintenant les parer.
Pour mémoire, une paire de cannes-bateaux : Darling " toutes poulies 20/40 lbs. Longueur 185 cms, poids 680gr, catégorie 30 livres " .

Pour 1 canne :
1 moulinet de bateau à tambour tournant " MT 02 Penn Traine mi lourde L.B. "
1 arbalète + rechange " PL 40 - Le Peewee " auto-ferrant, ensemble complet prêt à pécher

( vitesse de traîne : 2/3 noeuds )

1 plomb-déclencheur PL31, 1.65 kg
1 ligne principale : Kerfil Super 2000 45/100° - résistance 12,5 kgs - boîte de 113gr - 600m de fil
1 compteur à défiler FN88 -

--------------------
Petit outillage :
1 dévrilleur de ligne " Twist-out " , 1 flacon de colle à noeuds de " Ragot " : FN89 ( FN89 : référence de l'article ! ), 1 " pince coup'net spécial Kevlar " fait office de sertisseuse de plombs :
Émerillons, hameçons, bas de ligne métal ... trainar pour eaux agitées ...
Mitraillettes à bars, maquereaux, orphies, bonites et morues ...
---------------------
1 porte-canne porte-tangon à visser au pont AB56
1 télé-gaffe pour les gros poissons : 77/130, GC05
1 foëne de bord type 70 ( congre, bars agressifs )
1 épuisette de mer flottante type 180 Cat 6/0
1 pince à hameçon pour retirer l'hameçon

Canne à main au choix selon ce que l'on veut attraper ..., pourquoi pas " un kit tout équipé " ?

--------------------------------------------------
Pour aller chercher des appâts vivants, à conserver 24H dans leur milieu en séparément les races ( ! ). ( ensuite nous verrons la pêche " aux engins " ) ( dans les coffres spéciaux de la plage arrière ) :
1 bichette à crevettes
1 grappe à moules
1 griffe à palourdes
1 crochet d'estran
1 sabre de marée ( petits crabes verts )
1 rateau à coquillages
1 " pompaver " PE30

SOUVENEZ-VOUS : TOUT CAILLOU, ROCHER RETOURNÉ DOIT ÊTRE REMIS EN PLACE !

------------------------------------------------------------
Pêche aux engins, relire " Réglementation maritime " avant tout achat ! VOUS MANGEZ VOTRE PÊCHE, VOUS NE LA VENDEZ PAS !

1 trémail complet et armé 25m type BzH
Casier ( s ) à homards atlantic type BzH équipé ( ligne, bouée ).


Ensuite, nous ferons une " pêche à pied " pour attraper nos appâts pour partir le lendemain en pêche en mer.

A suivre, Joyeux Noël .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gegefree.ifrance.com/
Didier



Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 67
Localisation : Centre Bretagne
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Une journée de pêche en mer   Lun 1 Jan - 4:42

Bonne Année 2007, nous partons pour une pêche sur l'estran.

Tout d'abord, il faut savoir que :
Vos appâts ne se garderont que durant 24 heures à partir du moment où vous les pêchez
Vous devez les garder " dans leur milieu naturel "
Vous devez les conserver " espèces séparées "

Vous réussirez une bonne pêche à l'estran ou en pleine mer que si le coefficient des marées est en phase positive ( le coefficient de l'amplitude des marées est en constante augmentation ).

Pour cette saison - qui est excellente pour aller chercher des carnassiers car le nombre de leurs proies diminue - il vous faut ... suivre le guide :

Vous disposez de " L'Agenda Breton " qui, à lui seul, est une véritable bible pour l'année en cours : table des marées complètes, table des courants de reverse , durée de l'étale, beaucoup de conseils ...
Vous avez aussi l'Almanach postal qui vous donne les heures de marées, mais il vous faudra aller à la Capitainerie du port où est amarrée votre barque marinière pour déterminer le coefficient local ( différences entre les données de l'Almanach et les conditions locales : heures et coefficient des marées ) . profitez-en pour consulter l'ensemble des conditions météorologiques locales : passées, présentes et prévisionnelles.

Ayez une montre fiable et étanche ! A rincer au retour à l'eau douce ! Profitez-en pour annoter l'heure affichée sur votre document et l'heure " locale " !

Une fois ces renseignements collectés, levons les yeux vers le ciel : il faut partir TOUJOURS après une tempête - et non avant ou pendant - !
Avantage : elle ramène sur l'estran des coquillages arrachées du fond ( moules, coquilles St Jacques, huitres ) .

Vous connaissez la réglementation concernant la pêche sur l'estran : espèces autorisées, quantité et surtout la taille. N'oubliez pas :
TOUT CAILLOU OU VÉGÉTAL DÉPLACÉ EST A REMETTRE A SA PLACE !

Conditions météorologiques idéales : baromètre à la remonte, vent faible, nuages " cirrus, altostatus " ou ciel dégagé.

Tenue de pêche : pantalon de coton marin, chaussettes longues marines en laine, chandail marin de laine, caban, bonnet marin ( du sel dans les oreilles peut donner lieu à des otites, les cheveux n'aiment pas le sel ), gants épais et solides, imperméables. Bottes marines à semelle crantée.
Dans un sac à dos : dans une pochette imperméable : chandail de rechange, paire chaussettes, pharmacie, tablette de chocolat, gourde d'eau douce, carte marine . Outillage de pêche.
Dans les poches du caban : un téléphone portable ( pour appeler du secours : glissades sur les roches, pris ou bloqué dans une vasière - mettez en mémoire le n° de téléphone des secours, la Capitainerie vous le donnera ).

Vous devrez être sur place aux deux premiers douzièmes de la marée montante. Vous pourrez pêcher jusqu'à l'étale de pleine mer. Prenez une carte marine détaillée à compléter à la Capitainerie ( bouchots, épaves, vasières ... ) .


Dernière édition par le Lun 1 Jan - 6:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gegefree.ifrance.com/
Didier



Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 67
Localisation : Centre Bretagne
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Une journée de pêche en mer   Lun 1 Jan - 5:24

On y va !

Les relevés de marées.
Almanach postal 2007.

------- JANVIER -------
Date | ---- Pleines Mers ---------------- --| ------ Basses Mers ----|
------------------------------------------------------------
.......|Matin -- | Coef --| Soir ---- | Coef --| Matin------| Soir ------|
------------------------------------------------------------
.......|h ...mn...|--------|h ... mn..|--------|..h... mn ... |..h... mn ... |
---------------------------------------------------------------
1 L ..| 4.. 58 ...| .. 66 ...|17...31...| .. 70 ...| .. 11H49 ...| ...............|

Explications : le Lundi 1°:
Il y a une marée haute à 4H58 avec un coefficient de 66
Il y a une marée haute à 17H31 avec un coefficient de 70
La marée basse est à 11H49

On lit " Heure légale " - " Heures des marées de Saint Malo
-> pas de modification des heures, par contre, il faudra appliquer les décalages locaux ( coefficient et horaires ).

Le terrain ... de jeu :
Carte marine plastifiée n° 536, " St Cast - St Quay-Portrieux " dernière édition, échelle 1/50.000° , échelle convenable pour l'estran et une journée de pêche.

Point de départ : Pointe de Pléneuf, caillouteuse - Puis La grève de St Symphorien - Ensuite l'entrée du port des pêcheurs islandais : Dahouët, entrée très caillouteuse. On passe les balises et la Balise verte d'entrée du port, on passe devant " Le Mûrier ", puis " Le Port Morvan " , " un caillou : " Petit armelent ( côte : + 2,9m ) , Treutan et son caillou " Les Filleules " ( côte : + 1.6m ), Le Cotentin et sa grotte, ses cailloux : " La Rate " ( Côte : + 2.8m ), " Roche Gombart " ( côte : + 0.5m ), " La Plate " ( Côte : + 3m ), " La Ronde " ( Côte : + 4m ), " Rocher Roemel " ( Côte : + 11m ), Roche Armoteaux " ( Côte : + 7.7m ), " Roche Perigni " ( Côte : + 8.3m ) .

Pourquoi cette analyse ? Parce que vous saurez où vous réfugiez si vous vous faites prendre par la marée montante ! Tout côte supérieure à 6m peut servir de refuge pour demander de l'aide !

Vous suivez l'estran là où la mer remonte : vous y trouverez souvent, sur le sable si vous savez " le lire " des traces de crabes, des entonnoirs ( couteaux souvent ), des petits monticules ( dessous il y a un vers ), des entonnoirs ( coques diverses ) . Vous ferez un aller-retour calculé de telle sorte qu'à l'étale de pleine mer, vous vous retrouviez à votre point de départ. Sinon, trouvez votre chemin ... attention les falaises sont redoutables et constituent des " pièges " ! Avant d'arrivée à leur pied, déterminez votre chemin d'ascension en prenant des repères ... , chercher les sentes laissées par ceux qui se baignent ... puis vous rentrerez par " Le Chemin des Douaniers " . Qui sera assez long au retour, car souvent tortueux ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gegefree.ifrance.com/
Didier



Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 67
Localisation : Centre Bretagne
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Une journée de pêche en mer   Lun 1 Jan - 5:48

Personnelement, étant aguerri, voilà comment je procède :

Je fais le complément de carburant du moteur, celui du pétrole désaromatisé, plein d'eau douce et de vivres.

Je me rens à la Capitainerie en indiquant sur le Livre : nom du bateau, immatriculation, nom du propriétaire, nom de celui qui le pilote, type de pêche, lieu de pêche, jour et heure d'appareillage, jour de retour, nom du port de " secours " si je ne peux pas rentrer directement au port, canal VHF où l'on peut me joindre.

Et je parts le matin, dès que le coefficient est assez élevé pour éviter de planter la quille dans le canal !

En partant d'Erquy, nous avons comme port " de secours " Dahouet ( uniquement accessible marée haute ) , Le Légué , et St Quay Portrieux difficile d'accès à cause du Plateau des Hors ( ressac ) et de très nombreuses roches au " raz de l'eau " .L

Ma pêche à l'estran, je la réalise sur le " Plateau des Jaunes " en m'échouant sur la grève sableuse ( n'oubliez pas vos béquilles d'échouage et surtout que le coefficient soit " positif ", sinon, vous allez y resté un moment planté ( ! ). Il y a une grosse bouée " Bouée du Petit Bignon " et le phare " Rohen, " n'est pas très loin ...

Pas très fréquenté le coin, les moules sont saines et énormes, pendant que vous irez taquinez le lendemain le bar vers le phare, vous pouvez mettre quelques casiers à homards dans les cailloux ...

Vous y passerez autant de nuits que vous voulez, selon vos ressources en eau douce, pétrole et vivres ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gegefree.ifrance.com/
Didier



Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 67
Localisation : Centre Bretagne
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Une journée de pêche en mer   Lun 1 Jan - 7:13

La pêche en mer

Centre de pêche : le phare " Rohein " .
Que nous donne comme renseignements nautiques le " Guide des Feux " Section " Du Cap Fréhel aux Heaux-de-Bréhat " ?

" Le Rohein - Tour card. Ouest 15m - 48.38.9 N - 2.37.8 W - Haut 13m - portée B.10 M - R.7M - V.7 M - F;scint. rap; b; r; v; (9) 10s - 072-r.-105-b;-180-v.-193-b.-237-v.282-b.-301-v.-330-b.-072 "

" Le phare est une tour cardinale située à 15 miles ( nautiques, où 1 mn = 1852 mètres ) par l'Ouest - Suit sa position Latitude Nord 48 degrés 38 minutes 9 secondes et sa LKongitude Ouest 2 degrés 37 minutes 8 secondes. La hauteur de sa lanterne est à 13mètres ( au-dessus du sol ) et il a portée en secteur " bleu " de 15 miles, secteur " rouge " de 7 miles, secteur " vert " de 7 miles. C'est un feu scintillant rapide à secteurs bleu, rouge et vert. 9 clignottements en 10 secondes. Nous avons l'angle en degrés dans lequel on trouve la couleur du clignotement.

Ses dangers qu'il signale :
Nord : la bouée " Le Petit Légon " où il y a une épave semi-èmergée, avec des fonds de sonde 7,5 à 10 mètres, les cailloux sont à la côte +0.3 à + 1.8m .
A l'Est : " Le Platier ", " Le Platier du Rohein ", " Bosse des Dahouetins ", " Bosse du Nord-Est ", " Le Pron des Bretons ", " Le Pron du Lué ", " Le Lué ", " La Tricoterie ", " Bosse des Comtesses ", " Bosse Virouhot ", Les Comtesses " . Les fonds ... 10 mètres, les cailloux : côte + 1,3 à 6m .

Donc beaucoup de cailloux dans le Nord, le Nord Est et l'Est.

Pour mettre une ligne en mer, lorsque vous ètes seul sur la barque :
-> enlever de la plage arrière " tout ce qui traîne " !
-> naviguer à une vitesse ( par rapport au fond ) de 2 à 3 noeuds
-> toujours " vent debout " , donc perpendiculaire aux vagues
-> barre amarée sur le barreur automatique " bien réglé " ( entraînez-vous, et aussi la manoeuvre pour récupérer votre barre rapidement sans casser le matériel )
-> mieux vaut perdre une canne que d'emmêler son fil dans l'hélice, ou que vous passiez par-dessus bord suite à un déséquilibre
-> vous lancez votre bas de ligne au niveau du tableau arrière, à 2 à 3 mètres du bord et déroulez manuellement 25 mètres de fil, puis vous pourrez ensuite la mettre sur son support du même côté où vous avez lancé le bas de ligne !
-> une canne s'agite frénétiquement, il y a une prise, que faire ?
-> un bon ferrage s'impose, sans lui arracher " la gueulle " ! Ceci debout, canne en main!
Puis vous la remettez dans son support.
-> l'autre canne : à saisir et vous rentrez très vite la ligne et vous posez le tout dans un " endroit " qui vous ne dérangera pas !
-> vous reprenez la canne où il y a un poisson, barre amarrée. Vous le rentrez doucement . Votre gaffe à crochet à portée de la main, vous accrochez le poisson d'une main pour le ramener à bord, moi je mets ma canne en appui sur les filières avec un pied sur le pied de canne pour avoir les deux mains libres ... une fois le poisson sur le pont, un coup de gaffe pour l'assomer, pour avoir le temps de rentrer la canne.

Vous le mettez dans un coffre préparé pour ... et vous rangez vos cannes provisoirement le temps de ...

Dans un coffre, isolé, il y a de la glace ! Vous le videz sans l'écailler, le rincer à l'eau de mer ( seau plein prévu à cet effet ) . Puis, hop, dans la glace !
Une canne à l'eau avec un nouvel appât, l'autre canne ensuite !

Vous travaillez à la traîne, sonar actif avec son alarme de haut-fond dûment préparé, c'est tout un art ... une vingtaine de paramètres sont à prendre en compte ... vous ètes à la barre, et vous effectuez des virages très larges toujours en gardant la même vitesse ...

EN CAS DE NOUVEAU " COIN DE PÊCHE " : faites un repérage très minutieux du coin : fonds ( profondeur, type de fond ) , notez les courants en fonction de l'heure ( toutes les 30 mn ou en cas de renverse rapide : direction, force du courant ), visite des " cailloux " , trouver une route de " retraite " et un mouillage sûr ... noter tous les amers locaux ...

Sur une canne : un appât vivant, sur l'autre, ( par exemple ) une ligne à maquereaux ( c'est aussi bon pour vous que comme appâts ) .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gegefree.ifrance.com/
Didier



Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 67
Localisation : Centre Bretagne
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Une journée de pêche en mer   Lun 1 Jan - 7:31

En ce qui me concerne, j'arrête de pêcher, déduction faite du temps nécessaire à regagner votre point de mouillage, 2 heures avant le coucher du soleil !
Vous allez rentrer à votre point de mouillage à une vitesse nettement plus élevée qu'à celle que vous pêchiez ! Et pas forcément perpendiculairement aux vagues ... votre attention sera consacrée uniquement à votre navigation, une main sur la barre, l'autre au contrôle du moteur, un oeil sur le compas, l'autre loin devant pour trouver vos amers ... Il y aura du roulis et du tanguage, la barque va chahuter !

Durant la pêche, les seuls bruits qui vous accompagnaient étaient ...
-> celui du moteur, toujours trop bruyant
-> celui des vagues se brisant, celui du ressace sur les cailloux
-> et si vous jetez en mer les boyaux de vos prises, en plus des carnassiers que cela attire de fort loin, vous allez avoir de la compagnie : mouettes et goélands ...

DONC AVANT DE RENTRER :
-> je rentre toutes mes cannes, la gaffe à poissons
-> je rentre tous mes seaux
-> je ferme soigneusement mes coffres
-> je range tous mes dispositifs de signalisation de " en cours de pêche " à condition de les avoir mis à poste avant de commencer à pêcher ! ! !

Une fois au mouillage, surtout en " mouillage sauvage " et ce n'est surtout pas à faire de nuit ! ! , une fois qu'il est sécurisé ... là aussi il faut s'entraîner ... vous plongez dans le chaud de votre intérieur ... et à poil !
Vous vous rincez à l'eau douce " sans rien oublier " ! , et vous enfilez des vêtements secs et chauds. Votre tenue de pêche va au placard " à cirés " pour égouttage et séchage ! Une fois sèche, un coup de brosse pour enlever le sel ...
Le soir, vous préparez tranquillement votre repas ... en écoutant la radio ... de manière intelligente, comme par exemple les " Avurnav " , les bulletins météos locaux, Radio Conquet ou Radio Brest pour les informations " maritimes " ...
Ensuite une veillée de travail, la préparation de votre pêche !

Vous préparez une prise l'une après l'autre, vous avez réglé votre congélateur du bord pour une congélation à - 25° .

Pour les poissons d'un poids égal ou inférieur à 2 kilos :
-> rincage eau de mer, avec une paire de ciseaux lames titane, vous coupez au ras du corps toutes les nageoires, sauf la queue, sans l'écailler
-> emballage dans un sac plastique " spécial congélation qualité alimentaire " en laissant le poisson droit, puis vous videz l'air du sac et vous le ligaturez, j'y ajoute toujours quelques algues laminaires ( pour la cuisson plus tard )
-> direction le congélateur, à plat.

Pour les poissons plus gros :
C'est le même boulot, sauf que :
-> vous faites des portions de 500 grammes à 1000/1500 grammes, partagez de manière égale le poisson ! Vous pouvez enlever sa tête et sa queue.
Écrivez au feutre rouge indélébile son nom sur chaque sac, côté extérieur !

Pour les cervettes : cuisez-les sur place ! Avec de l'eau de mer, un peu de poivre, des algues après avoir enlevé le boyau de l'intestin ( très amer ) .
Faites des parts de 500 à 750 grammes.

Pour les coquilles : à cuire, puis enlevez les coquilles, part de 500 à 750 grammes

Pour les crabes : vous gardez les pattes , cuisson de l'animal complet, eau de mer, algues, poivre ...

Pour les langoustes : intestin à enlever, pattes et tête aussi ... cuisson de l'animal entier, eau de mer, algues, poivre ...

Après, vous allez vérifier que vos feux obligatoires de mouillage fonctionnent, vous activez par sécurité votre détecteur radar passif anti-collision ...
Puis les couvertures ...
Pas besoin de réveille-matin , les mouettes et les goélands le feront à sa place !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gegefree.ifrance.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une journée de pêche en mer   Aujourd'hui à 6:42

Revenir en haut Aller en bas
 
Une journée de pêche en mer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» La journée internationale de l'alphabétisation sera célébrée ce 8 septembre en H
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Journée habituelle..ou presque || TOPIC TERMINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE DE FAMILLE :: les potins :: la pêche-
Sauter vers: