LA VIE DE FAMILLE

tout sur la vie de famille
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alsace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 587
Age : 49
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Alsace   Lun 25 Déc - 4:11

l'alsace est une région française qui regroupe deux départements : le Bas-Rhin au nord et le Haut-Rhin au sud. Son chef-lieu est Strasbourg, qui est aussi sa plus grande ville, suivie par Mulhouse (sous-préfecture du Haut-Rhin), et Colmar, préfecture du Haut-Rhin.
C'est également une région historique qui comprenait en outre l'actuel Territoire de Belfort






//


L'Alsace couvre une surface de 8 280 km² (190 km de long sur 50 km
de large soit 1,5% de la superficie de la France), ce qui en fait la
plus petite des régions administratives de France métropolitaine, la Corse ayant à peu près la même surface. Elle s'étend du sud au nord le long du Rhin qui la borde à l'est. Elle est limitée au nord par la rivière Lauter, où commence le Palatinat allemand, et à l'est par le Rhin, à la droite duquel s'étend le Bade-Wurtemberg, au sud par la Suisse, au sud-ouest par la région Franche-Comté et à l'ouest par la région Lorraine.
Son espace est découpé en plusieurs ensembles de relief :

  • à l'est la plaine d'Alsace (qui, avec le Pays de Bade allemand forme le Fossé rhénan) drainée par l'Ill et consacrée à la grande culture céréalière ; la forêt y occupe encore des espaces importants (forêt de Haguenau au nord et celle de la Hardt au sud) ;
  • à l'ouest dominent les Vosges ou le massif vosgien
    entaillées de larges vallées des affluents de l'Ill ; ici ce sont les
    pâturages d'altitude (Hautes Chaumes) qui alternent avec la forêt ; le Grand Ballon 1424 m (ex ballon de Guebwiller) est le point culminant d'Alsace, il est situé dans le Haut-Rhin ;
  • les collines sous-vosgiennes font le lien entre les deux ensembles. Ce piémont vosgien est occupé par le vignoble alsacien.
  • Le Sundgau, région de colline au Sud de Mulhouse.
  • Le Jura alsacien à l'extrême-sud de la région.
Climat


Le climat alsacien est « semi-continental d'abri ». Les vents d'ouest subissent un forçage orographique sur le versant occidental des Vosges,
frappé de pluies orographiques. L'air se retrouve donc déchargé en eau,
plus sec, quand l'air a franchi la barrière vosgienne : c'est l'effet de fœhn, auquel est soumis l'Alsace.
Conséquence : l'hiver y est froid et sec, l'été chaud et il y a peu de précipitations. Colmar bénéficie d'un micro-climat ensoleillé et sec : c'est la deuxième ville la plus sèche de France (après Perpignan) avec 550 mm de précipitations par an ce qui en fait un environnement idéal pour la culture de la vigne et pour le vin d'Alsace. Sa nappe phréatique importante lui évite toutefois les conséquences d'éventuelles sécheresses.
Pour plus de détails statistiques : Géologie [modifier]



Carte topographique de l'Alsace





L'Alsace est la partie de la plaine du Rhin située à gauche de ses
rives. C'est un fossé d'effondrement, appelé aussi rift ou graben,
d'âge Oligocène, associé à ses épaulements latéraux : les Vosges et la Forêt Noire. Le massif du Jura,
formé par glissement (induit par la surrection alpine) de la couverture
mésozoïque sur les formations triasiques ("couches savon") recoupe la
région de Belfort.

  • Le fossé rhénan s'est donc effondré durant le tertiaire , en conséquence la région a été plusieurs fois envahie par la mer, ce qui explique une sédimentation variée : marne, calcaire, sel gemme, marbre. De plus, au quaternaire, des dépôts éoliens de lœss ont lieu.
  • Les Vosges sont constitués au nord par du grès (plateau lorrain) et au sud par du granite ; les granites sont des structures hercyniennes exhumées lors des soulèvements latéraux conjoints à l'effondrement du rift.
  • Le Jura, soulevé plus tardivement (au Miocène)
    est constitué de calcaires et de marnes d'âge le plus souvent
    jurassique, donc beaucoup plus anciens que les formations de la plaine
    alluviale du Rhin.

La structure tectonique du sous-sol (fossé d'effondrement) explique une certaine activité sismique.
Des gisements de pétrole ont été exploités au nord (à Pechelbronn, près de Niederbronn, l'un des premiers gisements au monde à être exploité, en 1740), ainsi que des gisements de potasse datant de l'oligocène près de Mulhouse. Des mines d'argent ont également été exploitées jusqu'au début de XXe siècle près de Sainte-Marie-aux-Mines.
Enfin, le fort géotherme, conséquence de la remontée mantellique qui
eut lieu à l'aplomb du rift, permet une exploitation géothermique
expérimentale à Soultz-sous-Forêts.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-de-famille.bb-fr.com
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 587
Age : 49
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Alsace   Lun 25 Déc - 4:13

Histoire [modifier]

Voir l’article Histoire de l'Alsace.





À la différence de ses provinces et régions voisines, l'Alsace n'a
jamais connu de période d'unité et d'autonomie politique combinées.
Longtemps caractérisée par un morcellement politique important, la
région fut principalement sous l'autorité plus ou moins théorique du Saint Empire romain germanique de 962, date de sa création jusqu'en 1648, puis de la France, après son annexion progressive au XVIIe siècle.


Quelques repères:
[modifier]


L'Alsace est une région recouverte en grande partie par les aires urbaines de Strasbourg, Mulhouse, Colmar et influencée aussi par les grandes villes étrangères proches, comme Bâle (Suisse), Fribourg-en-Brisgau et Karlsruhe
(Allemagne), ce qui fait d'elle une région à forte densité de
population (excepté au nord-ouest du Bas-Rhin et sur les sommets
vosgiens). La population s'élève à 1 794 000 habitants fin 2004. Elle
s'élevait à 1 734 145 habitants en 1999. Terre d'humanisme, l'Alsace a
facilité les rencontres de peuples. La population a régulièrement
augmenté au cours du temps (sauf pendant les périodes de guerre) à la
fois par excédent naturel et par excédent migratoire. Cette
augmentation s'est même accélérée à la fin du XXe siècle. Avec une densité de 209 habitants par kilomètre carré, l'Alsace est la troisième région la plus densément peuplée de la France métropolitaine.
L'INSEE estime que la population alsacienne va augmenter de 12,9% à 19,5% de 1999 à 2030 et atteindre les 2 millions d'habitants.
Les bassins de population et d'activité (emplois, commerces,
services, transports, études, divertissements etc.) sont concentrés
autour des agglomérations de Strasbourg et de Mulhouse, qui étendent de
plus en plus leurs zones d'influence respectives. Transports



Le réseau routier


Le transport ou le déplacement des usagers se fait principalement sur l'autoroute gratuite A35 assurant la liaison nord-sud, de Lauterbourg à St Louis/Bâle, avec une courte portion en nationale de 2x2 voies, dont la continuation autoroutière est à l'étude.
L'axe A4 (en direction de Paris), dense, (à péage à 20 km au nord-ouest de Strasbourg), commence à atteindre un point de saturation de même que l'axe A36 en direction de Paris-Lyon, à péage dès Burnhaupt (10 km à l'ouest de Mulhouse), gratuit jusqu'en Allemagne.
Du fait de la conception des autoroutes - comme étant à la fois des
voies de transit et des voies de desserte des grandes agglomérations -
qui prévalait dans les années 1970 et 1980, les villes de Strasbourg et
de Mulhouse
voient leur agglomération traversée par des voies autoroutières portées
aujourd'hui à 2 fois 3 voies, et ce, à moins d'un kilomètre du
centre-ville pour Strasbourg et d'1,5 km pour Mulhouse. Il en résulte
de fortes nuisances : principale source de pollution et saturation du
trafic, notamment à Strasbourg où le trafic de l'autoroute A 35 (170
000 véhicules/jour en 2002) est l'un des plus importants de France. La
traversée urbaine de l'A36 à Mulhouse provoque également des
perturbations régulières de trafic, temporairement apaisées par sa
transformation en 2 fois trois voies. L'absence de panneaux à messages variables et de caméras de trafic (de type webcam) ne facilite pas la communication avec l'usager.

Les ponts couverts, dans le quartier de la petite France, à Strasbourg





Il y a un projet de construction d'une nouvelle autoroute de 2 fois
2 voies qui contournerait l'ouest de l'agglomération strasbourgeoise
afin de capter le trafic de transit nord-sud et de délester Strasbourg.
Le tracé prévoit de relier l'échangeur de Hoerdt au nord, à Innenheim au sud. L'ouverture est prévue fin 2011 pour un trafic envisagé de 41 000 véhicules par jour. Les estimations de la DDE (maître d'ouvrage)
laissent cependant planer quelques doutes sur l'intérêt d'une telle
infrastructure, puisqu'elle ne capterait qu'environ 10% du trafic de
l'A35 au niveau de Strasbourg.
À cela s'ajoute la décision de l'Allemagne voisine d'imposer une taxe sur les poids-lourds empruntant son réseau autoroutier (LKW Maut).
Ainsi, une partie du trafic de transit de l'A5 allemande se reporte sur
le réseau alsacien, parallèle et gratuit, ce qui aggrave aujourd'hui la
saturation de celui-ci. Pour tenter de remédier à cette situation, le
député Yves Bur a fait adopter par l'assemblée nationale
en décembre 2005 un amendement instituant également une taxe sur les
poids lourds en Alsace. Elle devrait entrer en vigueur fin 2007 ou
début 2008

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-de-famille.bb-fr.com
 
Alsace
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» " L'HYDROELECTRICITE EN ALSACE : une Energie durable "
» [UploadHero] Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine [DVDRiP]
» En Alsace![Ajouté]
» salut a tous! (dep. vosge-alsace 88-67)
» Slackeurs en Alsace (68) ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE DE FAMILLE :: vos idées créatif :: vos passions-
Sauter vers: