LA VIE DE FAMILLE

tout sur la vie de famille
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lyon a toujours faim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 587
Age : 48
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Lyon a toujours faim   Mer 17 Jan - 23:36

L'Olympique Lyonnais n'a pas manqué son rendez-vous face au Mans en demi-finale de la Coupe de la Ligue (1-0). Pour cette dernière marche mardi au stade Gerland avant la finale attendue au Stade France, Gérard Houllier avait sorti la grosse équipe, histoire de limiter les risques face à une équipe sarthoise qui aura joué le coup à fond. Sérieux et appliqués, les Gones ont donc validé leur billet pour la finale contre Bordeaux (vainqueur de Reims 2-1) grâce à un but signé Abidal, le premier depuis son arrivée à Lyon.

Cris et les Lyonnais exultent.Cris et les Lyonnais exultent.
L'ogre lyonnais ne veut rien lâcher. Et l'odeur d'un déplacement au Stade de France avait bien évidemment décuplé l'appétit des Gones. Avec l'équipe-type sur la pelouse, les Lyonnais ont rapidement mis la main sur la rencontre. La première escarmouche sera symbolique des qualités lyonnaises avec un débordement de Florent Malouda qui sera à l'origine de la plupart des opportunités de l'OL. Le Guyanais cherche d'abord Fred qui est un peu trop court (5e). Il trouve ensuite le Brésilien qui remet de la tête vers Réveillère dont la reprise est contrée (16e).

Dans la foulée, Juninho se rappelle au bon souvenir de Gerland en apportant une offrande à Fred pour un but valable refusé pour une position de hors-jeu inexistante (19e). A peine le temps de souffler que la défense mancelle voyait une nouvelle vague revenir et faire mouche. Malouda joue en profondeur vers Eric Abidal. Le défenseur international s'enfonce dans la surface, fait mine de regarder au centre et place une frappe superbe au premier poteau pour l'ouverture du score (1-0, 22e). La joie d'Abidal est énorme et pour cause, il s'agit de son premier but en compétition officielle avec l'Olympique Lyonnais !

Pelé la main ferme

Les Gones ne desserrent néanmoins pas l'étreinte et le danger vient une nouvelle de la gauche. Malouda met le feu, il fonce le long de la ligne et donne à Tiago dont la reprise est contrée par Pelé (33e)... Et les Manceaux dans tout ça ? Pas grand-chose dans un premier temps si ce n'est ce grand pont de Matsui sur Réveillère en pleine surface mais qui donnera rien ou encore la passe de Romaric pour le même Matsui dont la frappe est captée par Rémy Vercoutre.

A la pause, Frédéric Hantz n'apprécie guère le spectacle proposé et le dit à ses joueurs. Le changement de ton est immédiat et les Sarthois se créent une triple occasion énorme avec un débordement de Basa et un centre repris par Coutadeur à bout portant sur Vercoutre, puis une deuxième chance avec Samassa, encore le gardien lyonnais à la parade, et un dernier tir, hors cadre, signé Sessegnon (52e). Mais même un petit moins bien dans le jeu, les Gones réagissent tout de même avec Tiago qui décale Réveillère dont la frappe termine sa course sur le montant de Pelé (56e).

Quelques instants plus tard, malgré une vraie pression mancelle, Clerc entré en jeu à la place de Fred centre vers Malouda qui reprend à bout portant obligeant Pelé à une nouvelle parade exceptionnelle (75e). Les secondes s'égrènent et les coéquipiers de Basa enregistrent un coup dur avec l'expulsion ultra sévère de Cerdan pour un deuxième carton jaune. Dommage pour les visiteurs qui auront néanmoins tenté leur chance jusqu'au bout avec un dernier corner et la montée de Pelé dans les arrêts de jeu. Vercoutre, impérial dans les airs, met fin au suspense. Le stade Gerland exulte. Après Paris et Nancy, les Manceaux se sont également cassés les dents dans le Rhône. "C'est une victoire acquise dans la douleur mais qui est méritée car on s'est créé beaucoup d'occasions. En terme d'intensité on a su répondre présent ce qui n'était pas évident après la défaite à Toulouse", glisse l'entraineur rhodanien.

Place désormais à la finale entre les deux têtes de série de la compétition, Lyon et Bordeaux. "Ce sera une belle finale. C'est déjà différent de l'an dernier car on ne l'avait pas eu", lance Gérard Houllier. Incroyable Lyonnais encore engagés dans quatre compétitions et qui ne lâcheront décidément rien...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-de-famille.bb-fr.com
 
Lyon a toujours faim
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RETRO: REPORTAGE Haïti les émeutes de la faim 2008
» la faim plus fort que l'amour
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Haiti : Michel Frost craint de nouvelles émeutes de la Faim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE DE FAMILLE :: les potins :: sport et loisir.-
Sauter vers: