LA VIE DE FAMILLE

tout sur la vie de famille
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La première fois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 587
Age : 48
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: La première fois   Ven 23 Fév - 3:28

La première fois



La première fois est un évènement inoubliable, même si elle est
rarement synonyme de performances hors du commun. Il s'agit d'un
partage unique de son intimité, qui, logiquement, sera suivi d'un
deuxième, troisième...


Le premier rapport n'a pas obligatoirement lieu a l'adolescence.
Toutefois c'est l'élément permanent de découverte, de recherche de soi
et des autres, qui les poussent à passer à l'acte. De plus la société
actuelle leurs apprend énormément de chose sur le sexe et surtout les
motivent à faire l'amour (T.V, journaux...).


* Quand ?

Selon une enquête plus de 50% des lycéens et 35% des lycéennes, ont
déjà fait l'amour. Pour la plupart de ces lycéens leur premier rapport
était réfléchi. Seul une minorité de jeunes avouent avoir consommé des
drogues ou de l'alcool avant d'avoir leur premier rapport.

Il n'y a pas d'âge conseillé, ni d'âge limite. La maturité
sexuelle est une appréciation personnelle. Aujourd'hui 90% des jeunes
filles deviennent pubères entre 11 et 14 ans. Pour les garçons, la
première éjaculation a lieu vers 13-14 ans. Si l'on en croit les
statistiques, les premiers rapports surviennent en moyenne à 16,5 ans
chez les filles et 17,5 ans chez les garçons. Comme il s'agit de
moyennes, certains commenceront bien avant, d'autres bien après.

L'essentiel est d'être conscient de ce que l'on fait et d'en
éprouver vraiment le désir. Cela signifie, entre autres, accepter de
dévoiler son intimité, faire confiance, être prêt à assumer ses
responsabilités en matière de protection et de contraception, connaitre
ses limites et celles de l'autre, ne pas se sentir obligé ou pressé,...
C'est alors que la relation peut avoir lieu, et non pas quand votre
partenaire le souhaite ou quand vos ami(e)s y sont passé(e)s! Vous avez
toute la vie pour faire l'amour.


* Avec qui ?

Leur première expérience sexuelle se fait avec des camarades de
classe et en général du même milieu social. La relation sexuelle en
soi-même n'a pour eux aucun intérêt surtout pour les filles et, presque
à l'unisson, ils déclarent "qu'il faut s'aimer pour faire l'amour".


* Comment ça se passe ?

D'une manière générale, le premier rapport sexuel est vécu avec un
sentiment d'inquiétude, tout en étant source à la fois d'excitation et
de désir. L'adolescent est partagé entre le désir sexuel et, d'autre
part la peur de ne pas satisfaire son compagnon. Le garçon n'est pas
plus rassuré que la fille contrairement à ce qu'ils pourraient laisser
croire. Le garçon a peur de mal s'y prendre ou a peur de la tille de
son sexe et la fille par exemple a peur des saignements vaginaux ou de
la taille de sa poitrine.





* Où font-ils l'amour?

Perdre sa virginité est une décision difficile à prendre. Cet acte
qui est tout de même plus ou moins réfléchi, les emmènent souvent dans
un bon lit confortable (chez eux). Ils y retrouvent leurs intimités,
chaleur, espace... Alors que les voitures, lieux publiques ou autres
sont encore réservés aux expérimentés.





* Comment est-ce ressenti chez la femme ?

Chez les filles, on associe souvent la virginité à la présence de
l'hymen. L'hymen est une fine membrane transparente qui obstrue
partiellement l'orifice du vagin. Il est considéré comme la limite
entre la vulve et le vagin. Chez la petite fille, cette membrane est
profondément située dans le vagin. Au fil des années, l'hymen se
rapproche de l'entrée du vagin.

En principe, cette peau se déchire lors du premier rapport sexuel,
au moment où le pénis la traverse. On parle de défloraison, de
défloration ou de dé pucelage. L'hymen étant fragile, il arrive qu'il
soit déchiré chez une jeune femme n'ayant jamais eu de relation
sexuelle (suite notamment à la pratique d'un sport). Il arrive
également que certains hymens, particulièrement souples et élastiques
demeurent intacts après un rapport complet. La virginité n'est donc pas
un fait anatomique, mais expérimental. La rupture hyménéale
s'accompagne, en général, de saignements peu abondants et peut
provoquer quelques douleurs (mais pas obligatoirement).





*Chez l'homme ?

Chez l'homme, la première fois n'occasionne aucune douleur mais
génère d'autres angoisses: la peur d'éjaculer trop vite et une
connaissance insuffisante du sexe féminin pour donner du plaisir à sa
partenaire:

- L'excitation associée à cette première expérience est intense et
provoque parfois l'éjaculation avant ou juste au moment de la
pénétration du pénis dans le vagin. L'éjaculation précoce est un
phénomène que la moitié des hommes ont connu au moins une fois en
faisant l'amour. Il est possible d'apprendre à retarder l'éjaculation
tout en maintenant l'érection. Si vous pratiquez la masturbation,
entrainez-vous à cesser les stimulations dès que vous vous sentez prêt
à éjaculer et à faire pression sur le frein du pénis (pincez la peau
entre les bourses et l'anus).

- Le premier rapport d'un homme est également souvent associé à la
crainte de ne pas pouvoir donner du plaisir à sa partenaire, par manque
de connaissance du sexe féminin. Normalement, les caresses des
préliminaires permettent de mieux connaitre sa partenaire. Mais si vous
avez peur de faire mal ou de mal faire, faites-vous guider: les femmes
sont les plus à même de vous indiquer les chemins de leur plaisir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-de-famille.bb-fr.com
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 587
Age : 48
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: La première fois   Ven 23 Fév - 3:29

L'obsession de la première fois


Les discussions entre copines, c'étaient les interrogations sur la
sexualité, et bien sûr sur la première fois : « avec qui », « où », et
surtout « comment » ? Entre potes, c'était classer les nanas et
imaginer son premier rapport sexuel. Mais depuis, les vacances sont
passées, et tout le monde y est passé. Tout le monde, à part toi. Alors
tu te demandes « quand » ton tour viendra, et tu souhaites qu'il arrive
vite. Mais dois-tu te presser ?




La sexualité, ce n'est surtout pas comme les soldes. Pour la
première fois, il n'y a pas une date de lancement ou de période après
laquelle tu risques de rater la bonne affaire. D'accord, les
statistiques parlent d'âge moyen, autour de 17 ans, aussi bien pour les
filles que pour les garçons. Mais cela ne signifie pas que tu dois te
précipiter, une fois tes dix-sept bougies soufflées, sur n'importe qui
pour te sentir comme tout le monde. L'âge étant moyen, il englobe ceux
qui ont eu leur premier rapport sexuel avant leur 17 ans et ceux qui
l'ont eu après leur 17 ans. Il ne s'agit donc pas d'un âge idéal pour
la première fois. L'idéal c'est d'être prêt et prête, d'en avoir envie.




Le temps, contrairement à la précipitation, est un allié. Il est le
temps des rendez-vous en tête-à-tête, des promenades main dans la main
et des confidences qui créent la complicité. Avec lui, la relation
sexuelle n'est pas un acte permettant d'être comme les autres, mais la
poursuite de la découverte de celui ou celle que l'on aime, un moment
de partage et d'épanouissement d'une relation privilégiée. Connaître
son ou sa partenaire permet d'être plus rassuré(e), plus en confiance.
Avec lui ou elle, tu peux choisir le moment, le lieu, et discuter de
tes appréhensions, de la contraception, de l'utilisation du préservatif
et des Infections Sexuellement Transmissibles. Si tu veux avoir une vie
sexuelle, tu dois être au courant des risques et pouvoir en parler.
Personne ne doit tenir ou accepter le discours : « Pour dépuceler,
c'est plus facile et moins douloureux sans capote » ou « J'éprouve plus
de plaisir sans latex ». Le rapport sexuel, même la première fois,
c'est avec un préservatif du début à la fin ! Même si tu connais ton ou
ta partenaire depuis plusieurs mois, et qu'il ou elle te dit débuter
comme toi, tu dois te protéger car tu ne peux vérifier son passé.




La pénétration peut être décevante pour celui ou celle qui avait
l'habitude des plaisirs solitaires ou d'autres attentes. Le contact de
l'autre corps offre tout un tas de possibilités et des plaisirs, mais
il ne se révèle pas du premier coup. La jouissance demande de la
pratique. La première fois n'est qu'une étape franchie, mais pas un
aboutissement. Mais tu veux toi aussi caresser le corps d'une fille,
sentir l'excitation mouiller son vagin et mettre ta verge en érection,
introduire doucement ton pénis, dans son sexe. Tu veux te mettre à
califourchon au-dessus d'un garçon allongé sur le dos et contrôler son
degré de pénétration, tu veux perdre ta virginité.







Ton mec ou ta nana ne te harcèle pas pour passer à l'acte, tes
copains ou copines ne te foutent pas la honte en te traitant de puceau
ou de pucelle, tes parents ne te poussent pas à expérimenter la bête à
deux dos. Non, tu dois bien de l'avouer, c'est toi qui te mets la
pression. D'accord, tu as des circonstances atténuantes. A force
d'entendre les autres parler de leurs expériences, tu te sens exclu(e).
Pourtant, tu continues à participer aux discussions. Quand tu l'auras
fait, quand tu seras « devenu(e) un homme/une femme », quand tu seras
passé(e) du côté de la sexualité adulte, tu t'apercevras que ça ne t'a
pas changé(e), que tu étais et que tu restes comme les autres et que tu
as d'autres sujets de conversation.




Si l'obsession t'a poussée à avoir ton premier rapport avec
quelqu'un de passage, ne te morfonds pas en te disant que tu as bradé
ta virginité. Tu voulais t'en débarrasser, tu l'as fait. Si tu t'ai
protégé(e) et que tu n'as pas de mauvais souvenirs, c'est l'essentiel.
Dis-toi que tu auras d'autres partenaires, donc d'autres premières
fois. On attribue beaucoup de prix à l'hymen, mais ce n'est qu'une
membrane, qui referme partiellement l'entrée du vagin, qui peut s'être
déchirée lors de pratiques sportives. Si le rapport sexuel n'est pas à
prendre à la légère, la première fois n'est pas systématiquement le
début d'une relation qui compte. Les romantiques et les fleurs bleues
doivent le savoir, comme tu dois savoir que la sexualité n'est pas une
course contre la montre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-de-famille.bb-fr.com
 
La première fois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cherche partenaire pour une première fois ! [En cours]
» Lorsque la panique nous consumme pour la première fois...
» Première nuit dans Dreamland...
» Une nouvelle fois au sommet.....
» Visite chez les indiens pour la première fois ! (Pv: Penny-Black)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE DE FAMILLE :: ADOS :: premier rapport-
Sauter vers: