LA VIE DE FAMILLE

tout sur la vie de famille
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 tabac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 587
Age : 48
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: tabac   Ven 23 Fév - 6:16

Chez le jeune

A - Au niveau national


1 - Consommation


« Parmi les 12, 19 ans, plus d'un quart des jeunes (28,8%) déclarent fumer, même de temps en temps,.

23,6%, régulièrement, au moins l cigarette par jour,



5,2% occasionnellement, moins de l cigarette par jour.


Ce pourcentage ne varie pas de façon significative selon le sexe mais varie avec l'âge, pour atteindre plus de 50% à 19 ans.


Depuis 1977, une décroissance du pourcentage d'adolescents fumeurs est
observée. La prévalence tabagique des 12-18 ans et passée de 46% en
1977 à 28% en 1998.

Pour les fumeurs réguliers ou occasionnels, la consommation moyenne est
de 6,8 cigarettes par jour. 21% des fumeurs réguliers ont une
consommation journalière supérieure à 10 cigarettes par jour. Chez ces
derniers, la consommation moyenne augmente significativement et
régulièrement avec l'âge, sans différence selon le sexe.




C'est ainsi qu'elle double entre 14 (3,8 cigarettes) et 17 ans (8,3
cigarettes). L'âge moyen d'entrée dans le tabagisme est de plus en plus
tardif :





12,5 ans en 1980





15,1 ans en 1997.


Les garçons entrent un peu plus tard que les filles.» (CFES)

2 - Comportement


Parmi les jeunes fumeurs, 54,3% souhaitent arrêter. Ce projet
diminue avec l'âge et n'est pas différent selon le sexe. Les critères
de choix : goût, prix, taux de nicotine et de goudron.


Respect de la loi :

34% des jeunes déclarent ne pas respecter la loi à l'école ou à l'université.

21,5% sur les lieux de travail (stages).


33,9% dans les bars.


30% dans les lieux publics couverts.


15,9% dans les restaurants.


11,6% dans les transports en commun.


Les filles, les moins de 15 ans, les fumeurs occasionnels respectent mieux la loi.

3 - Opinions

82,4% de jeunes pensent que les fumeurs sont dépendants comme
d'une drogue. Ils sont responsables de leurs problèmes de santé
(91,5%). Les représentations ont changé.


Seulement 1 jeune sur 5 se dit plus à l'aise lorsqu'il fume.


27,5% pensent qu'on est, maintenant, moins bien accepté.


58,4% pensent qu'il est justifié d'augmenter les taxes (2 fois moins chez les fumeurs).


Une majorité, 53,3% pensent que c'est la guerre entre fumeurs et
non fumeurs. Les fumeurs sont plus sensibles à cette "guerre".

B - Au niveau départemental

1 - Consommation

Les résultats de l'enquête départementale menée en 1996-97 donnent
des chiffres quelque peu différents sur la consommation, sur le début
d'entrée dans le tabagisme et la consomation féminine. Ces résultats
sont corroborés par diverses études menées depuis lors sur plus de 2500
scolaires de différents établissements du département, études comparées
à celles menées de 1992 à 1995.

Ils sont un peu précurseurs d'une triste réalité : les filles fument plus que les garçons, en nombre et en quantité.

Les filles et les garçons sont déjà dépendants (à 16 ans). Les
résultats au test de Fagerstrom sont probants (voir chapitre V : effets
du tabac).

Les fiches et les graphiques qui suivent sont très parlants et nous
confortent dans la systématisation d'une démarche de prévention la plus
précoce possible dès le CM1, CM2.

Population de fumeurs dans les établissements des Pyrénées-Atlantiques









2 - Particularités départementales










D'après toutes les enquêtes menées sur le département, depuis 1992,
l'abaissement de l'âge d'entrée dans le tabagisme est à noter :

11 ans chez le garçons.


*
12 ans chez la fille.

Les filles comblent un retard de démarrage et c'est d'autant plus
grave qu'elles vont, par la suite, cumuler les risques (pilule plus
tabac...). Nous sommes un département frontalier avec l'Espagne qui
est, ne l'oublions pas, un pays voisin permissif par rapport aux
toxiques illicites notamment. La législation n'est pas la même, plus
souple au niveau des consommateurs. Les comportements de dépendance
sont plus stigmatisés et dès le tout jeune âge.. Par exemple : on y
trouve des cigarettes parfumées à la fraise, à la vanille, à la
menthe..., que les jeunes de 9-10 ans peuvent se procurer. Une logique
de prévention serait à méditer au niveau européen.

Chez l'adulte


La proportion de fumeurs est passée de 40 % dans les années 70, à 1/3 en 1997.



Malgré la tendance à l'augmentation du nombre de fumeuses, il reste encore plus d'hommes que de femmes consommateurs de tabac.

En 1998, plus d'l/3 des hommes sont fumeurs contre une femme sur 5,
avec cependant une augmentation sensible depuis les années 80 :

17 % en 1980

20 % en 1991

21 % en 1998,

II y a une tendance au rapprochement de comportement dans les deux sexes.

Un peu plus de la moitié des consommateurs ont modifié ou tenté de modifier leurs comportement

de consommation en 1995.

Sur l'ensemble des fumeurs, 37 % ont réduit leur consommation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-de-famille.bb-fr.com
 
tabac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vers la règlementation du commerce du tabac
» La cigale, le tabac et la fourmi
» Le tabac...
» passer ton visage à tabac, qu'enfin plus personne n'en veule ? ALEC & AZYLIS
» Ca va faire un tabac !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE DE FAMILLE :: ADOS :: les méfait du tabagisme,l'alcooL,de la drogue,la solitude des ados.-
Sauter vers: