LA VIE DE FAMILLE

tout sur la vie de famille
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les ados face à l’alcool

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 587
Age : 48
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: les ados face à l’alcool   Ven 23 Fév - 6:53

Sécurité routière : responsabiliser les ados face à l’alcool





Pour la troisième année consécutive, on constate une baisse du nombre
d’accidents et d’importants progrès contre l’alcool au volant. Mais
toutes les tranches d’âge ne bénéficient pas de ces progrès. Comment
sensibiliser les plus jeunes aux dangers de l’alcool au volant ?
Quelques éléments de réponse.




Le premier verre d’alcool est bu en moyenne par les jeunes Français
dès l’âge de 14 ans. Toutefois, ces derniers n’ont pas toujours
conscience des dangers de ce produit sur la route.





L’alcool et les accidents de la route




Sécurité routièreLa conduite avec alcoolémie positive est une
infraction ou un délit moins répandu que les excès de vitesse.
Cependant, les chiffres de l’année 2002 permettent de mieux juger de
son influence sur les accidents1 :





* L’alcool est présent dans 10 % des accidents corporels et est lié à un accident mortel sur trois ;


* La majorité des tués dans les accidents avec alcool sont les conducteurs (62,8 %) ou leurs passagers (20,4 %) ;

* Plus de la moitié de ces accidents se produisent les nuits de
week-end, plutôt en rase campagne, hors intersection, et n’impliquent
le plus souvent qu’un seul véhicule ;

* 38,5 % des accidents mortels des nuits de week-end dans lesquels
un conducteur a entre 18 et 24 ans sont des accidents dans lesquels un
de ces jeunes conducteurs avait un taux d’alcoolémie positif ;

* Ces "accidents de jeunes" sous l’emprise de l’alcool ont
provoqué le décès de 348 personnes, soit environ un par jour. La
plupart des victimes de ces accidents de "jeunes" avec alcool (75 % des
tués et 72,9 % des blessés graves) avaient eux même entre 18 et 24 ans
;

* Malgré l’amélioration des chiffres de la sécurité routière, 1
300 tués, 3 166 blessés graves et 8 982 blessés légers sont dus à
l’alcool.




En 2004, on a enregistré une amélioration de la sécurité sur la
route. Au total, 499 décès et 7 200 blessés ont été évités en 2004 par
rapport à l’année précédente. Les accidents avec alcool ont accusé une
baisse de 38 %. La perte depuis juillet 2003 de six points du permis de
conduire au lieu de trois a participé à cette évolution. Cependant,
toutes les tranches d’âge ne bénéficient pas de cette baisse. Ainsi, le
nombre de tués augmente encore légèrement pour les jeunes de 18 à 24
ans (+ 0,7 %)2. Devant cette hécatombe, nul ne peut faire la sourde
oreille.





Responsabiliser les ados




La prise de risque fait partie de la construction de l’adolescent :
première cigarette, première ivresse, et… parfois premier accident.
Afin limiter ces risques, il est nécessaire de faire comprendre aux
adolescents les bénéfices d’un tel état d’esprit et d’un changement
d’attitude vis-à-vis de leur santé. L’enjeu est de les transformer en
véritables acteurs de leur sécurité.




Afin de mieux comprendre comment le risque routier s’inscrit chez
les jeunes dans le cadre du risque en général, le Centre de Recherche
pour l'Etude et l'Observation des Conditions de vie (CREDOC) a réalisé
en 1999 une enquête auprès de 700 jeunes de 15 à 25 ans3. Selon leur
analyse, cinq portraits types ont été identifiés :





*

Groupe 1 : Les jeunes sans problème représentent 36 % de la
population. Ils ne consomment qu’exceptionnellement de l’alcool et
jamais de drogue. Ils sont souvent déjà intégrés ou en voie
d’intégration professionnelle ;

* Groupe 2 : Les jeunes qui contrôlent représentent 30 % de la
population. Ils font plus souvent la fête, et consomment plus d’alcool,
mais leurs excès restent raisonnables ;

* Groupe 3 : Les adolescents mal dans leur peau représentent 17 %
de la population. Leur mal-être se manifeste par quelques comportements
déviants.


*

Groupe 4 : Les jeunes déstabilisés, franchement mal dans leur peau,
difficilement insérés au sein de la société, consomment régulièrement
de l’alcool et des drogues douces, et cumulent cela avec des
comportements à risque ;

* Groupe 5 : Les jeunes "hédonistes" présentent une bonne santé
mentale et sociale mais ont un rapport au risque très poussé, avec une
accumulation de nombreuses conduites dangereuses (alcool, drogue...).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-de-famille.bb-fr.com
 
les ados face à l’alcool
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» # Puisse la vérité sortir de ta bouche face à l'alcool # [ Pv Heavenly ]
» A méditer... L'alcool au volant qu'en pensez vous???
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Tu noies tes chagrins dans l'alcool ? Méfie-toi, ils savent nager. [PV Jennyfer Shepard]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE DE FAMILLE :: ADOS :: les méfait du tabagisme,l'alcooL,de la drogue,la solitude des ados.-
Sauter vers: