LA VIE DE FAMILLE

tout sur la vie de famille
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Grands-parents d'ados: restez proches!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 587
Age : 48
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Grands-parents d'ados: restez proches!   Ven 23 Fév - 6:57

Vient un âge où les adolescents s'éloignent de
leurs grands-parents. C'est pourtant à cette période, difficile pour
tous, que cette relation peut jouer un rôle considérable. Nos conseils
pour rester proches.











Quand les visites se raréfient...

Sur les 12,6 millions de grands-parents français, 82 % gardent
leurs petits-enfants de moins de 6 ans de façon plus ou moins régulière
(1). Plus de 40 % les accueillent pendant les vacances scolaires.
Seulement, quand ils grandissent, commence une période ingrate pour
leurs grands-parents qui voient les visites se raréfier.




« Jusqu’aux années collège, c’est l’âge d’or, constate le
psychanalyste Etienne Choppy, lui-même grand-père de quinze
petits-enfants âgés de 1 an à 28 ans (2). Les grands-parents sont
encore jeunes et jouent volontiers à la nounou. Quand vient
l’adolescence, commence une pénible traversée du désert. L’enfant se
met à changer et, parfois, rejette parents et grands-parents. »




Comment ne pas couper les ponts entre deux générations que tout
sépare ? Comment se comprendre entre les anciens, qui ont longtemps
vécu sans télévision, et les jeunes rivés à leurs portables, adeptes
des jeux vidéo et largement influencés par la mode ?





Téléphoner sans raison

Une chose est sûre : la complicité se tisse dès que les
petits-enfants naissent, et s’entretient jour après jour. Cette qualité
d’attention s’exprime certes lors des grandes occasions, comme les
anniversaires, mais elle ne se résume pas au nombre de cadeaux.

Il est plus difficile, en revanche, de s’autoriser à téléphoner
sans raison particulière. « J’ai toujours peur de déranger », poursuit
Rémi. Eh bien, Rémi se trompe. Indispensables intermédiaires, les
grands-parents ont un rôle primordial à jouer auprès de leurs
petits-enfants adolescents et jeunes adultes, justement quand la
communication devient difficile avec les parents.




Souvent, les jeunes se sentent mieux compris par leurs
grands-parents que leurs propres parents. D'après le psychanalyste
Etienne Choppy : « Les grands-parents ont l’immense privilège d’être en
position de “non-autorité”. Ils ne sont pas là pour donner des leçons,
mais pour offrir une oreille bienveillante. »





Un refuge pour les jeunes

Comment s’étonner, dès lors, que nombre d’adolescents adorent
séjourner chez papi et mamie ? Ils trouvent chez eux un refuge
protecteur, où la vie va un peu moins vite, où ils ont tout simplement
le droit de rester enfants. Ils se retrouvent alors bénéficiaires de
tendres attentions auxquelles ils sont loin d’être insensibles.




Et lorsque les jeunes se rendent compte qu’ils peuvent eux aussi
rendre service à leurs aînés, ils le font volontiers. Car il est une
réalité infaillible : quand les petits-enfants grandissent, les
grands-parents vieillissent. On n'est pas grand-parent de la même façon
à 80 ans qu’à 50 ans.





Un point de repère indispensable

« Les grands-parents sont une “figure repère” d'une importance
capitale : ils enracinent les petits-enfants dans une lignée. Pour
savoir qui ils sont, ces derniers ont besoin de comprendre d’où ils
viennent », explique la psychanalyste Madeleine Natanson, elle-même
grand-mère de treize petits-enfants âgés de 9 à 31 ans (3).

Quand les enfants quittent le nid, s’éparpillent aux quatre coins
de la France, ce sont les grands-parents qui servent de point de
ralliement.




Les grands-parents cheminent aux côtés de leurs descendants qui
grandissent. Après avoir été longtemps des compagnons de jeux, beaucoup
deviennent de vrais compagnons de réflexion. A 82 ans, Jean ne
s’attendait pas à des conversations aussi enrichissantes : « Mes
petits-enfants m’apprennent beaucoup sur la vie moderne. Nous parlons
informatique ou politique, je leur raconte ma vie, ce que j’ai vécu à
la guerre ». « C’est une leçon d’histoire vivante », s’enthousiasme
Sandrine, sa petite fille de 28 ans.




Marqué par l’alternance de moments d’éloignement et de
retrouvailles, le métier de grand-parent réserve d’heureuses surprises,
y compris tard dans la vie !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-de-famille.bb-fr.com
 
Grands-parents d'ados: restez proches!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La campagne et mes grands-parents
» une école pour apprendre la politesse...
» RECHERCHE INFOS SUR GRANDS PARENTS
» Grands garçons musclés et bronzés
» Organigramme du conseil des grands maîtres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE DE FAMILLE :: ADOS :: les raports de tous les jours avec les ainées ,les parents et grand -parents-
Sauter vers: