LA VIE DE FAMILLE

tout sur la vie de famille
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Saga familliale de 1539 à 1994.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Didier



Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 67
Localisation : Centre Bretagne
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Saga familliale de 1539 à 1994.   Jeu 30 Nov - 0:35

Du fait que mon terrible accident m'ait laissé sans aucune activité, j'ai accepté, en partie par héritage, d'être le chroniqueur de la famille . Le travail a consisté, pour les générations futures surtout familliales, à retranscrire les notes et carnets de voyage familliaux, à retranscrire le contenu de nombreuses cassettes audio. Pour les 3 volumes écrits, à renvoyer le tout au Conseil famillial qui en a décidé du titre définitif, du nom de l'auteur et du choix de l'éditeur. Je sais qu'un jour, j'ai reçu un courrier " tout bon travail mérite salaire à la hauteur " avec un " petit papier bancaire bien rempli " !

Cela a été écrit avec la Suite de ce qui est devenu " Open Office " ... : " Start Office " qui était un des logiciels pour Windows V3.10 ... en partition 8/16 bits, un processeur 333 Mhz, écrit sur des disquettes que j'ai regroupées sur une disquette Zip de 250 Mo bien pleine ... Songer que maintenant nous avons des partitions de 32/64 bits et même 128 bits avec Linux, que mon processeur travaille à plus de 2000 Mhz ...

Nous allons donc rentrer dans le vif du sujet ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gegefree.ifrance.com/
Didier



Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 67
Localisation : Centre Bretagne
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Saga familliale de 1539 à 1994.   Jeu 30 Nov - 1:13

Notre aïeul commun avait fondé une compagnie de transport avec ces longues charrettes plates tirées par 6 paires de chevaux, telles que l'on peut les voir; ces attellages dans les archives de la Bibliotèque Nationale ou à Saumur ... Son nom provenait d'un synonyme de ce mode de transport, il n'a guère subi de variations jusqu'à nos jours. On suppose qu'il construisait lui-même ses " outils de travail " et avait une certaine passion pour les chevaux, mais aussi les voyages ...

Passons quelques très longues années ...

Le tronc généalogique s'est divisé : une partie a migré vers la montagne, le plus représentant est Roger Frison Roche, décèdé, grand écrivain devant l'Éternel, auteur de très nombreux livres, réalisateur de nombreuses expéditions qui a éduqué mon père et moi-même à la montagne ... été comme hiver, il m'a appris à bien connaître la Vallée de Chamonix et ses alentours ...

On retrouve une autre partie de la famille à Bordeaux, là c'est " la face sombre " : lui était tonnelier sur les quais, il a migré dans les Antilles ... comme Maître charpentier de marine où il construisait les bateaux de pêche à voiles de l'époque.
En Martinique. Ses descendants ont créés une plantation de canne à sucre, une des principales de l'ïle, hélas, la main-d'oeuvre, c'était ... les esclaves ... Ses descendants, se portent bien, ce sont les principaux élus traditionnels de l'Île à qui j'écris régulièrement ... et qui expédie le sucre brut à ... une autre branche de la famille restée en France !

Une autre branche s'est fixée en Normandie, s'est construit un superbe château dont les boches en ont fait leur quartier de repos ... il a échappé de peu au bombardement des avions, les mosquitos anglais ... après la guerre, il a construit la plus grande raffinerie-sucrerie départementale ... sa descendance a continuée d'ailleurs, j'ai participé à la construction de plusieurs d'entr-elles en réalisant les plans des installations électriques ... lorsque vous achetez du sucre portant le même nom que l'ustensile qui bouche les bouteilles de cidre ( par exemple ) , vous faites travailler la famille, que ce soit du sucre de betteraves ou de canne ...

La famille a connu les heures sombres : j'ai retracé toute l'histoire des Poilus de la Grande Guerre, en particulier où servait mon Grand-Père : le Fort de Douaumont ...
La guerre suivante, on en retrouve beaucoup trop de noms au camp du Struthof de Natzwiller ( Alsace ) ...

Ma grand-mère maternelle qui soutient toujours la famille est née le jour où Orville et Wilbur ont réussi leur premier vol de 36,6 m et un peu plus ( les Frères Wright ) ...
Mon grand-père maternelle, passionné de la traction avant ( Citroën ) est parti trop tôt suite aux malveillances des boches à Douaumont ...

Une autre partie de la famille a migré dans l'Orléanais ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gegefree.ifrance.com/
Didier



Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 67
Localisation : Centre Bretagne
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Saga familliale de 1539 à 1994.   Jeu 30 Nov - 1:33

Orléans : ... où s'est fondé une très grande banque ... sur la grande place de ... un des gouverneurs était le frère de mon père ...

Mon père, lui était le directeur général, branche " réalisations " des Chantiers de Saint Nazaire, sa dernière oeuvre a été " Le France " devenu " Le Norway " . Cela l'a tué ( 1994 ) . Mon parrain orléanais, son frère, lui aussi est parti quelques années après. C'était un cavalier émérite qui a laissé derrière lui plusieurs livres équestres sur la bonne manière de faire ...

Je pense aussi que l'assassinat de mon jeune frère nous a marqué très profondément, c'était un génial reconstructeur à sa façon : un des plus grands masseur-kynésisthérapeutes belfortains, très demandé aussi bien par des privés que par les hôpitaux de la ville ... il laisse derrière lui une petite fille qui a bien grandie depuis, elle vient d'ouvrir une très réputée pharmacie dans le Sud du pays ...

Reste le troisième frère qui a épousé une descendante familliale martiniquaise, elle aussi est partie ... lui vit toujours dans le midi du pays.

On trouve aussi la trace d'une branche partie s'exiler au Vietnam pour créer une plantation d'hévéas, saisie par les Kmers rouges, là aussi cela s'est terminé tragiquement durant la guerre du Vietnam ...

Reste de vivant, concernant ma génération, quelques cousins, certains d'entr'eux sont décédés suite à une terrible maladie transmise par le sexe féminin qui en est immunisé : l'hémophilie qui atteigne plus ou moins gravement les mâles ( taux chez moi 47 % ) . L'un d'entre eux réalise des reportages internationaux diffusés par " FR3 " . Un autre est ingénieur électricien et a publié de très nombreux ouvrages qui font référence dans le sujet traité ( j'en aie lu un ... très technique ! ).

Mon frère est parti, après m'avoir soigné et récupéré dans un grand hôpital alsacien, spécialisé pour " raccomoder " des plaies très spécifiques ... J'ai connu le fauteuil des tétraplégiques, les cannes ...

( j'adore ces tas de fourrures dont une partie forment mon nom, l'autre partie est issue de la très haute société bourgeoise, mais chut ! ).


Dernière édition par le Jeu 30 Nov - 2:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gegefree.ifrance.com/
Didier



Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 67
Localisation : Centre Bretagne
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Saga familliale de 1539 à 1994.   Jeu 30 Nov - 1:43

Reste ma soeur qui a une passion ... ancestrale :
Tout d'abord " petit rat " de l'Opéra Garnier à Paris ... mais trop dur ...

Maintenant elle élève des purs-sangs ( on les retrouve dans les courses du PMU, les J.O. ) au Sud de Paris . Elle a tout gagné en médailles : Haute École militaire de Fontainebleau, sélection nationale de Saumur ...

Pour ma part, j'étais un concurrent très actif ... de mon père : lui et ses grandes " barques en ferraille ", moi et " mes petits bateaux en chêne " . Seulement, mes " petits bateaux en chêne " , je les retrouve à Erquy, un grand port de pêche de la coquille St Jacques de la Baie de St Brieuc ...

Voilà bien résumé la saga, tout n'a pas été dit à la demande de certains membres du clan, ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gegefree.ifrance.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saga familliale de 1539 à 1994.   Aujourd'hui à 9:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Saga familliale de 1539 à 1994.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» 1994 Retou Prezidan Aristide, 2011 Retou Sitwayen Aristide?
» Saga de chez Studio tomahawk
» Fan club d'excel saga
» SAGA, c'est parti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE DE FAMILLE :: vos expériences :: votre vécu-
Sauter vers: